About Me

Qu'est-ce que Internet ? Partie 4

Nous allons vous présenter dans cette quatrième et dernière partie les différents protocoles Internet. 
Protocoles logiciels

Les protocoles logiciels utilisés sur internet sont les conventions structurant les échanges d'informations nécessaires au transfert des contenus applicatifs pour l'usager final. Ils permettent notamment
d'identifier les interfaces (donc les machines), de s'assurer de la réception des données envoyées, et de l'interopérabilité.
Internet fonctionne suivant un modèle en couches, similaire au modèle OSI. Les éléments appartenant aux mêmes couches utilisent un protocole de communication pour s'échanger des informations.

Un protocole est un ensemble de règles qui définissent un langage afin de faire communiquer plusieurs ordinateurs. Ils sont définis par des normes ouvertes, les RFC (RFC 791[29], RFC 1000[30], RFC 1462 et
RFC 1580).

Chaque protocole a des fonctions propres et, ensemble, ils fournissent un éventail de moyens permettant de répondre à la multiplicité et à la diversité des besoins sur internet.

Les principaux sont les suivants, classés selon leur couche (IPTCP et UDP) ; couches applicatives :
IP (Internet Protocol) aussi appelé IPv4 : protocole réseau qui définit le mode d'échange élémentaire entre les ordinateurs participant au réseau en leur donnant une adresse unique sur celui-ci. Cependant, en raison du nombre d'internautes croissant, une nouvelle norme voit le jour ; nommée IPv6, elle
permet d'accueillir un plus grand nombre d'utilisateurs.

TCP : responsable de l'établissement de la connexion et du contrôle de la transmission. C'est un protocole de remise fiable. Il s'assure que le destinataire a bien reçu les données, au contraire d'UDP.

HTTP (HyperText Transfer Protocol) : protocole mis en œuvre pour le chargement des pages web.

HTTPS : pendant du HTTP pour la navigation en mode sécurisé.

FTP (File Transfer Protocol) : protocole utilisé pour le transfert de fichiers sur Internet.

FTPS (File Transfer Protocol Secure) : pendant du FTP pour le transfert de fichiers sécurisés

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) : mode d'échange du courrier électronique en envoi.

POP3 (Post Office Protocol version 3) : mode d'échange du courrier électronique en réception.

IMAP (Internet Message Access Protocol) : un autre mode d'échange de courrier électronique.

IRC (Internet Relay Chat) : protocole de discussion instantanée.

NNTP (Network News Transfer Protocol) : protocole de transfert de message utilisé par les forums de
discussion Usenet

SSL ou TLS : protocoles de transaction sécurisée, utilisés notamment pour le paiement sécurisé.

UDP : permet de communiquer, de façon non fiable mais légère, par petits datagrammes.

DNS (Domain Name System) : système de résolution de noms Internet.

ICMP (Internet Control Message Protocol) : protocole de contrôle du protocole IP.
À la suite de l'épuisement des adresses IPv4, le protocole IPv6 a été développé. Celui-ci dispose d'un espace d'adressage considérable.

Indépendamment du transfert entre deux points, les routeurs doivent pouvoir s'échanger des informations de routage. Un IGP (Interior Gateway Protocol) et un EGP (Exterior gateway protocol) comme BGP (Border Gateway Protocol) satisfont ce besoin.

Impact écologique de l'infrastructure

Comme produit essentiellement dématérialisé, internet peut paraître écologique, ou tout du moins comme ayant un impact limité sur l'environnement. En accélérant les transferts d'informations et en facilitant les échanges de données, l'usage d'internet a fréquemment été présenté comme vertueux de ce point de vue ; cet argument a par exemple été présenté lors de la mise en place de factures électroniques ou de la dématérialisation des marchés publics. Néanmoins, il existe des consommations énergétiques induites par le fonctionnement du réseau . Outre les coûts engendrés par la construction
de l'infrastructure, le coût de fonctionnement des data centers est mis en évidence et traduit en équivalent CO2. Si internet était un pays, ce serait le cinquième consommateur mondial d'énergie ; ainsi, une heure d'échanges de courriels dans le monde correspond à 4 000 vols Paris-New York. La construction des centres de traitement de données des principaux acteurs d'internet, GoogleApple et Facebook, dans l'État de Caroline du Nord aux États-Unis est intimement liée au bas coût de l'énergie dans cet État . Ce bas coût s'explique par le fonctionnement de centrales thermiques utilisant le charbon des Appalaches, dont l'exploitation à ciel ouvert détruit des montagnes entières .

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires