About Me

Comprendre les débouchés de la spécialité DAS ( Développement d'Application et e-Service)

Qu’est-ce qu’un développeur d’applications mobiles ? 

Avec l’essor des smartphones, l’utilisation des applications est rentrée elle aussi dans les moeurs. Toutes celles et ceux qui possèdent un téléphone mobile de ce genre connaissent ces fameuses applis et en font usage plusieurs fois par jour, pour les loisirs, pour s’informer, pour se cultiver, pour travailler, etc.

Pour répondre à ces nouveaux besoins et ces nouveaux usages, le métier de développeur d’applications mobiles a lui aussi fait son apparition dans la gamme déjà étendue des métiers de l’informatique et des télécoms.


Les développeurs / développeuses d’applications mobiles sont ainsi chargés de concevoir celles-ci, à la fois du point de vue du développement strict bien sûr, mais aussi du design. Ils se doivent ainsi de prendre en compte les aspects techniques de l’application, qui peuvent parfois être assez complexes, ainsi que l’ergonomie et la facilité d’utilisation.


Ainsi, le développeur / la développeuse doit posséder un savoir-faire technique pointu ainsi que d’une excellente connaissance des différentes plateformes et des spécificités des appareils. Son travail consiste à développer des logiciels, souvent en lien avec le web, qu’il leur faut donc également maîtriser, puisqu’il faudra souvent associer à l’application des services web.

Le développeur d'applications mobiles va ainsi être amené à travailler sur plusieurs plateformes : Apple, Androïd, Blackberry... Il doit aussi prendre en compte les spécificités du réceptacle de ces applications comme la taille de l'écran, leur variété ou la capacité d'interaction de l'appareil.

Si la tâche du développeur d'applications mobiles est principalement de développer des logiciels, il peut aussi faire du développement informatique ou encore de la conception. De plus, les applications sont rarement 100 % mobiles : au contraire, elles sont souvent en lien avec internet. Le développeur d'applications mobiles doit donc aussi avoir des connaissances en web.


Créativité et fonctionnalité


Ce métier assez récent, qui nécessite polyvalence et réactivité, peut s’exercer en agence spécialisée dans le développement d’applications mobiles ou en entreprise de services du numérique (ESN, ex SSII), ou encore en freelance. Le profil est aujourd’hui recherché, avec de possibles évolutions à terme vers des postes de directeur / directrice technique, de consultant(e) technique ou d’architecte logiciel et dans les agences spécialisées dans les services mobiles.


Quelles différences de développement entre les applications web et mobiles ?

Si l’on prend des raccourcis, on pourra dire que le métier de développeur informatique est relativement le même quelque soit le produit ou service sur lequel on travaille. Et pourtant, les compétences techniques et les qualités requises ne sont pas tout à fait similaires selon qu’il s’agit d’un site web adapté au mobile ou d’un logiciel téléchargeable.

Travailler sur le développement d’une page web pour smartphone s’apparente grandement à la réalisation d’un site traditionnel. Ces applications web sont généralement écrites en langage HTML ou Javascript et se divisent en deux catégories : les Web Apps qui sont conçues uniquement pour les terminaux mobiles et les sites rendus responsive par le biais des Médias Queries en langage CSS. Toute personne ayant suivi une formation de développement sera donc normalement capable de réaliser une telle application, qui s’appuie sur des langages simples et reconnus.


En revanche, pour réaliser une application dite « native » (c’est-à-dire un logiciel que l’on télécharge sur son téléphone portable), les connaissances en matière de codage sont différentes. D’abord, car les langages possibles sont nombreux et surtout dépendent du système d’exploitation sur lequel le programme applicatif sera déployé (iOS ou Android pour les plus utilisés). Également, car la conception doit s’attarder sur des sujets tels que le téléchargement de l’application, le fonctionnement synchronisé avec d’autres outils et logiciels du téléphone, l’importance de l’UX etc.

Qu’est-ce qu’un architecte logiciel ?

L’architecte logiciel s’occupe de concevoir les nombreux éléments d’un système d’information, une architecture logiciel homogène avec les exigences d’architecture techniques. Il doit également réfléchir à la manière dont ces différents ensembles vont s’imbriquer afin de former un logiciel cohérent.

En quoi consiste le métier d’architecte logiciel ?


Les principales tâches du métier d’architecte logiciel consistent à analyser le système existant et à comprendre les attentes des utilisateurs, avant de concevoir et de réaliser des architectures systèmes et logicielles qui répondent aux besoins des utilisateurs. La première tâche d’un architecte logiciel.


Afin d’y arriver, l’architecte logiciel devra, dans un premier temps, réaliser la cartographie applicative du système en place. Pour, dans un second temps, conseiller les équipes de développeurs en communiquant les règles et les standards d’architecture logiciel choisis.


Quel est le rôle d’un architecte logiciel ?


Au sein d’une entreprise ou bien chez un éditeur de logiciels, ce spécialiste joue un rôle important dans la définition et l’évolution d’un système. Il apporte également son expertise sur les projets en développement.


Quelles sont les compétences attendues d’un architecte logiciel ?


Il est nécessaire d’avoir une vision pointue et exhaustive des systèmes d’information, ce métier requiert également une excellente connaissance du fonctionnement de l’entreprise et de ses produits.


Il est important de souligner le fait que les systèmes d’information et logiciels sont de plus en plus complexes : les applications se renouvellent sans cesse, notamment dans le domaine des réseaux et des télécoms. On attends donc de l’architecte logiciel qu’il soit capable d’imaginer un système et une architecture logiciel évolutifs et flexibles.


Les qualités d’un architecte logiciel


Le métier nécessite de la rigueur, de la méthode ainsi que de bonnes capacités pour s’adapter aux différentes évolutions technologiques. Des qualités personnelles sont aussi requises pour ce métier comme par exemple la créativité, l’écoute des besoins du client et la curiosité.


Pour résumer, un architecte logiciel c’est :


  1. Savoir concevoir et modéliser,
  2. Maîtriser les principaux systèmes d’exploitation,
  3. Connaître les protocoles réseaux et les normes de sécurité,
  4. Connaître les normes et les méthodes de développement,
  5. Savoir gérer un projet,



Qu'est-ce qu'un intégrateur en informatique ? 

Un intégrateur, en informatique, est la personne chargée d'intégrer différents composants informatiques ensemble pour faire fonctionner un service ou une application complexe :
Un intégrateur web est un informaticien chargé d'insérer une solution web (application web ou site web) au sein des entreprises clientes;
Un intégrateur logiciel est un technicien en informatique qui teste, livre, installe et maintient une application métier à intervalles réguliers aux clients finaux ;
Un intégrateur d'infrastructure informatique installe les outils (matériels et logiciels) provenant d'éditeurs et de constructeurs dans un système d'information. Il s'agit d'un informaticien généraliste qui précède et collabore avec l'administrateur réseau.

Source :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9grateur

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires