About Me

DA : Tout savoir sur le métier de DA ( Directeur Artistique)

Le directeur artistique constitue, avec le concepteur-rédacteur, le maillon clé de la création. Responsable de l’identité d’une marque dans tous ses aspects, il définit la charte graphique, son déploiement visuel et sa déclinaison sur plusieurs médias.


Activités principales


Compréhension des objectifs de communication de la marque

Analyser les enjeux de la stratégie de l’annonceur, en termes de budget, de planning et d’évènements programmés par la marque.
Développer une connaissance approfondie du positionnement de la marque ; maîtriser l’offre de produits ou de services ; identifier les caractéristiques de la charte graphique et éditoriale.
Étudier l’environnement concurrentiel de l’annonceur ; repérer les acteurs les plus dynamiques en matière de promotion et apprécier l’efficacité de leurs campagnes.
Reprendre l’historique des opérations de communication de la marque ; évaluer la cohérence de la stratégie au fil des années et la mettre en parallèle avec les nouveaux enjeux de communication définis par l’annonceur.
Analyser la typologie des consommateurs concernés par le projet de communication ; assimiler leurs caractéristiques sur les plans socio-démographique, du style de vie, des habitudes de consommation…
Travailler avec le planning stratégique pour approfondir la connaissance du client final afin d’en tenir compte dans le cadrage du champ de réflexion artistique.
Discuter avec la direction de clientèle, le directeur de création et le concepteur-rédacteur des recommandations stratégiques émises ou qui seront proposées au responsable de la communication ; envisager des options de communication et soumettre de nouveaux paramètres à prendre en compte.
Préparer et rédiger le brief créatif avec le concepteur-rédacteur, présenté lors d’une réunion avec l’équipe artistique.
Mettre en avant, dans le brief créatif, les contraintes techniques, temporelles, budgétaires avec lesquelles « jongler » pour élaborer le concept créatif le plus pertinent.

Animation de la réflexion artistique et recherche d’un concept créatif

Choisir les ressources qui participeront au processus de création, en lien avec le directeur créatif et le concepteur-rédacteur associé au projet.
Convoquer l’ensemble des ressources dans le cadre d’une première réunion, au cours de laquelle le duo directeur artistique et concepteur-rédacteur présentera le brief créatif.
Organiser des ateliers de réflexion, définir des groupes de travail pluridisciplinaires pour susciter des synergies et voir émerger des propositions judicieuses.
Stimuler les brainstormings et la mise en forme du contenu (message, charte graphique…) dans le cadre de la stratégie de communication de la marque.
Étudier les premières propositions des équipes artistiques ; apprécier leur pertinence, leur faisabilité et leur déclinaison possible sur plusieurs médias.
Indiquer aux équipes, en concertation avec le concepteur-rédacteur, les pistes créatives à creuser ; informer le directeur de création de la bonne avancée du projet.
Finaliser la proposition du concept créatif avec le concepteur-rédacteur en respectant les délais ; présenter le projet au directeur de création qui le validera ou le fera préciser.
Exposer directement ou avec l’aide du directeur de création le concept créatif auprès du client.
Conceptualiser la stratégie via une maquette ou un story-board afin que le responsable de la communication puisse s’en approprier les idées.
Travailler à nouveau les concepts proposés jusqu’à obtenir l’approbation finale du client avant la mise en production.

Coordination de la production des éléments créatifs

Organiser la réalisation des différents éléments de communication (publicité presse, spot TV, bannière Internet…) en s’appuyant sur des ressources internes et/ou externes.
Planifier les étapes de production avec le concepteur-rédacteur, l’acheteur d’art, le chef de fabrication… et s’assurer du respect de la date finale fixée par le responsable de communication.
Élaborer des appels d’offres avec l’acheteur d’art et recueillir des devis, afin de procéder à l’externalisation de la création d’une partie des éléments visuels, telle que la production de photos ou un tournage vidéo ; garantir le respect du budget et des délais.
Assister aux séances photo ou au tournage d’un spot TV, afin d’ajuster en temps réel la scénarisation des séquences ; veiller au respect du cahier des charges.
Briefer les graphistes dans l’exécution des différents supports (illustration, animation on line, mise en page d’une affiche…) et suivre le montage de la campagne.
Suivre l’élaboration des différents éléments de la communication ; veiller à la cohérence de la charte graphique sur les différents supports.
Contrôler les détails de la conception ; présenter les prototypes au responsable du budget de la communication et recueillir les modifications qu’il souhaite ; suivre la refonte des supports jusqu’à la validation finale de l’annonceur.
Suivre la diffusion du plan de campagne de communication ; percevoir les réactions et étudier les retombées médiatiques pour en tenir compte lors de la prochaine opération.

Activités éventuelles

Le directeur artistique peut être sollicité pour les réponses à appel d’offres, processus nécessaire pour obtenir un nouveau budget de communication.

Dans ce cas, associé à une équipe créée pour ce projet spécifique, il travaillera à l’élaboration d’un concept créatif qui séduira l’annonceur. Il devra, dans les meilleurs délais, trouver l’idée artistique qui fera la différence par rapport aux propositions des agences concurrentes. Les difficultés résident dans le respect de délais très serrés et dans le manque d'informations du directeur artistique sur cette marque. Il doit s’immerger le plus rapidement possible dans l’univers de l’annonceur et identifier les atouts et les faiblesses de sa communication afin de proposer un concept original et adapté à ses problématiques.

Par ailleurs, en vue de développer la notoriété de l’agence, le directeur artistique peut être amené à travailler sur des projets susceptibles d’être présentés à des jurys de concours.

Enfin, le directeur artistique peut intervenir dans l’optimisation de l’organisation de la direction de création. Il met en place des process et des méthodes de travail jugés plus efficaces, veille au développement des compétences des graphistes. Il suit l’émergence de nouveaux outils et techniques de communication, qu’il peut recommander et présenter au directeur de création.

Variabilité des activités

Le poste de directeur artistique existe en agence et chez l’annonceur. Son champ d’action varie en fonction de la nature de l’employeur.

Chez l’annonceur : certains annonceurs décident d’internaliser une partie de la gestion de leurs problématiques artistiques, en particulier ceux qui ont une image de marque forte à gérer et/ou qui éditent un important volume de catalogues.
Le directeur artistique est responsable de l’évolution de l’identité de la marque, de sa déclinaison sur plusieurs médias, en France et/ou à l’international, et de la bonne cohérence des visuels par campagne de communication. Il travaille en étroite collaboration avec le fondateur de la marque, qui conserve souvent un rôle actif en la matière, s’il est toujours présent dans l’entreprise.
Bien que le directeur artistique puisse constituer sa propre équipe, il s’appuie généralement sur plusieurs agences de communication externes pour l’édition d’outils de communication off line (brochures, catalogues, books de collection…) ou on line (minisites internes, bannières, e-newsletters…).
Si l’annonceur possède un important département créatif, il pourra décider d’avoir deux directeurs artistiques, l’un pour les nouveaux médias, l’autre pour le off line.

En agence : on distingue les agences généralistes, dites « 360° », des agences spécialisées dans les nouveaux médias (webagencies, agences de communication interactive…). Dans le premier cas, le directeur artistique est susceptible d’intervenir sur n’importe quel média et support (affiche, spot TV, animation on line, minisite pour mobile…), dans le second, il se spécialise dans la conception multimédia (Internet et mobile).
Dans une agence généraliste, il doit faire preuve de polyvalence, afin d’aborder une campagne de communication dans son ensemble et pouvoir ainsi la décliner sur tous les médias.
Dans une Web agency, il est expert en création digitale et joue sur l’interactivité propre à l’Internet. Ce média est en constante évolution. Au gré des progrès technologiques et de l’apparition de nouveaux outils, le directeur artistique Internet conçoit des éléments de plus en plus animés que l’on peut confondre avec des spots TV et des films animés.
Par ailleurs, en fonction de la taille, du poids de l’agence sur le marché, et de son organisation, le directeur artistique peut se voir confier la totalité d’un budget de communication, ou seulement une partie et travailler en équipe avec ses pairs.
Selon l’envergure du compte client, les opérations de communication peuvent se faire à l’échelle internationale. Il faut alors tenir compte des spécificités culturelles de chaque marché.
Bien que ce métier s’exerce chez l’annonceur et en agence, le nombre de postes à pourvoir sur le second segment est plus important.

Compétences requises


Compétences techniques

Compétences artistiques, pour conceptualiser les attentes de la marque au travers de visuels on/off line, pour dessiner des formes originales, pour associer les bonnes notes de couleur…
Bonnes connaissances en communication et en marketing, pour comprendre la stratégie de promotion d’un annonceur ; bien maîtriser l’univers artistique de la marque ainsi que son univers concurrentiel
Bonne culture générale et curiosité à l’égard de l’actualité économique, sociale, politique et culturelle…
Qualités rédactionnelles et de synthèse, pour concevoir, de façon précise, un brief créatif écrit qui servira de support au processus créatif
Maîtrise de la charte graphique off line et/ou on line, c’est-à-dire l’ensemble des étapes de création d’un support
Appréhension de divers outils de création graphique et multimédia (Illustrator, QuarkXPress, Photoshop, programmation Flash, After Effects, Ajax…
Capacité d’organisation et rigueur, pour suivre l’avancée d’un budget et respecter ainsi les délais de fabrication
Capacité à travailler en équipe, à coordonner différents graphistes et prestataires (retouche d’image, studio de montage vidéo, imprimeurs…)
Faculté à travailler en duo avec le concepteur-rédacteur et qualités d’écoute, afin de prendre en compte ses remarques
Aisance à l’oral pour animer des réunions et des brainstormings, dans le cadre d’ateliers de réflexion créative
Maîtrise de l’anglais et d’une autre langue étrangère, afin de pouvoir collaborer sur des projets à dimension internationale.


Source : https://cadres.apec.fr/Emploi/Marche-Emploi/Fiches-Apec/Fiches-metiers/Metiers-Par-Categories/Communication-creation/directeur-artistique-publicite

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires