About Me

Les types de langage en programmation


Dans la dimension informatique et surtout en programmation nous distinguons particulièrement deux types de langages à savoir :
  • Les langages interprétés
  • Les langages compilés
C’est quoi un langage interprété ?
Dans les langages interprétés chaque ligne de code est traduite automatiquement. Ainsi l’interpréteur doit avoir accès au code source. Nous pouvons  représenter tout ça sur le schéma suivant :
  • Un fichier contient le fichier source
  • un interpréteur lit chaque ligne du code source et la transforme en code binaire lisible par l’OS qui lui se chargera de l’envoyer au processeur. 

Ainsi nous comprenons que :
  • les lignes sont lues et traduites au fur et à mesure des besoins, 
  • le code source doit être présent dans l’ordinateur, 
  • l’interpréteur doit lui aussi être présent dans l’ordinateur.

C’est quoi un langage compilé ?    
Nous avons un procéder complètement diffèrent avec la compilation. Cette opération réalisée à partir d’un logiciel spécial appelé « compilateur » va convertir l’ensemble du code source en code machine. A chaque modification du logiciel par le développeur, il faudra recompiler le programme.
NB : Sous Windows, cela donne un fichier avec l’extension « .EXE » (exe pour exécutable).

Lire aussi : Authentification : qu'est-ce qu'une authentification en information ?  
Langage interprété contre compilé : Quelles différences ?
Chacun de ces deux langages a ces avantages et ces inconvénients.
Le principal point fort des langages interprétés est leurs portabilités, c’est-à-dire la capacité a fonctionné sur plusieurs systèmes d’exploitation
Par contre, l’inconvénient majeur du langage interprété c’est sa rapidité. En effet, comme vous l’avez vu, l’interpréteur traduit le code source ligne par ligne ce qui prend un peu de temps. Un langage interprété est toujours un peu plus lent qu’un langage compilé.
Et enfin, en envoyant le code source sur l’ordinateur sur lequel il va être exécuté, le logiciel est moins facilement protégé contre la copie et le code source peut-être modifié. 
Concernant le langage compile, il est plus proche du système d’exploitation donc moins portable. . Mais c’est aussi ce qui les rend plus performants en termes de rapidité et de fonctionnalités. 

NB : Et enfin, pour être tout à fait complet, il existe des langages « mixtes » (entre interprétation et compilation). Ces langages sont compilés en bytecode (le bytecode est du code compilé mais pas directement exécutable sur l’ordinateur) et ce bytecode sera interprété sur l’ordinateur distant. Cela permet de pallier au problème de lenteur et de protection du langage interprété tout en ayant une bonne portabilité entre les différents systèmes d’exploitation.

Publier un commentaire

0 Commentaires